Guide de justification pour nuire et exploiter les animaux

(Traduction du guide de Vegan Sidekick : http://vegansidekick.com/guide. Un grand merci à Sonia pour les corrections !)

Guide de justification pour nuire et exploiter les animaux

1 Ça ne nuit pas aux animaux de les tuer
2 Ça ne nuit pas aux animaux de prendre leurs oeufs
3 Ça ne nuit pas aux animaux de prendre leur lait
4 Mais il faut traire les vaches n’est-ce pas ?
5 Ça ne nuit pas aux animaux de prendre leur laine
6 Ça ne nuit pas aux animaux de prendre leur soie
7 Ça ne nuit pas aux animaux de prendre leur miel
8 J’aime juste le goût
9 C’est mon choix personnel
10 La morale est subjective, tu ne peux pas me prouver que j’ai tort
11 C’est juste une question d’opinion, comme la religion
12 C’est juste une question de culture
13 Nos ancêtres faisaient de même
14 Nous avons des canines
15 Les lions le font
16 Cercle de la vie
16b C’est naturel
17 Dieu a créé les animaux pour nous, c’est dans la Bible
18 C’est comme ça depuis des milliers d’années
19 Nous devons manger des produits animaux pour survivre
20 Ils sont élevés pour être tués donc ce n’est pas un problème
21 Ils ne seraient pas nés sans les fermiers, nous leur faisons une faveur
22 Oui mais les tribus qui doivent chasser pour survivre
23 Oui mais si tu étais sur une île déserte

24 Si tu étais mordu par un serpent, tu prendrais de l’anti-venin / médicaments contenants du lactose
25 Les animaux ne sont pas aussi intelligents que nous
26 Tu humanises les animaux, ils ne sont pas comme nous
27 Certains animaux sont faits pour être tués, d’autres non
28 Abattage humain
29 Nourris à l’herbe, bio, libre-parcours, etc.
30 Tuer des animaux sans raison est immoral, mais si tu as une bonne raison alors c’est justifiable
31 Le monde entier ne sera jamais 100% vegan
32 Une personne en plus ne fera pas de différence
33 Tu ne peux pas être 100% vegan dans la société moderne donc à quoi bon ?
34 Si tout le monde devenait vegan, le bétail serait en surpopulation
35 Si tout le monde devenait vegan, le bétail n’existerait plus
36 Ces animaux seraient de toutes façons tués dans la nature
37 Tu mets les gens au chômage en boycottant les produits animaux
38 Les vegans n’ont aucun impact sur quoi que ce soit
39 Ce n’est pas durable
40 Ce n’est pas bon pour la santé
41 Protéines
42 Fer
43 Calcium
44 B12
45 C’est cher

46 La nourriture vegan est dégoutante
47 Les animaux sont tués dans les récoltes donc les vegans tuent plus d’animaux
48 En Australie, le bœuf nourri à l’herbe est plus éthique que le blé
49 Les plantes ont des sentiments / ressentent la douleur
50 N’impose pas ton opinion aux autres
51 Arrête de me juger
52 Une fois, un vegan a été méchant avec moi
53 Les vegans sont fermés d’esprit
54 J’ai lu un article sur un couple de vegans dont bébé est mort

55 Hitler était végétarien
56 Tu as fait euthanasier ton animal de compagnie, c’est la même chose
57 Il faut faire des tests sur les animaux pour être sûr que les produits de beauté ne sont pas dangereux
58 Il faut faire des tests sur les animaux pour faire des progrès en médecine
59 Mais tu utiliserais des médicaments pour survivre ?
60 Je suis un nihiliste. Je me fous de tout à part de moi
61 Oui mais tu nourris tes animaux de compagnie avec de la viande
62 Il y a des guerres dans le monde / des gens meurent de faim
63 Oui mais les ateliers clandestins et l’exploitation des esclaves
64 Les BD de Vegan Sidekick sont inexactes / choquantes
65 Oui mais il y a d’autres moyens de promouvoir le véganisme, tes BD sont inefficaces
****
1 Ça ne nuit pas aux animaux de les tuer

La définition de nuire est “Faire du mal, du tort à quelqu’un. Causer une perturbation grave à un être vivant, à son organisme, le mettre en danger. » A ce titre, enfoncer une tige pneumatique dans leur front ou les électrocuter et leur trancher ensuite la gorge sont des actes visant à infliger délibérément une blessure physique (NDT: et la mort). Peu importe le moyen d’exécution, il est mal de tuer un animal.

2 Ça ne nuit pas aux animaux de prendre leurs œufs

Dans l’industrie des œufs, seules les femelles sont nécessaires car les mâles ne pondent pas d’œufs. Dès lors, durant le processus de sélection, les mâles et femelles sont triés lorsqu’ils éclosent, et les mâles sont tués immédiatement vu qu’ils ne sont d’aucune utilité.

Par la suite, leurs sœurs seront gardées en captivité jusqu’à ce que leur production d’œufs ne soit plus rentable pour le fermier, après quoi elles auront la gorge tranchée. Cela se produit à environ un ou deux ans. La durée de vie moyenne d’une poule est de 8 ans normalement.

Oui mais le libre parcours ?
Oui mais l’abattage humain ?

3 Ça ne nuit pas aux animaux de prendre leur lait

Dans l’industrie laitière, seules les femelles sont nécessaires car les mâles ne produisent pas de lait. Comme tous les mammifères, les bovins produisent du lait pour nourrir leur progéniture à la naissance. C’est à tort que nous pensons que les vaches produisent du lait en continu, elles le font seulement lorsqu’elles sont fécondées. Dès lors, lorsqu’un mâle naît, il sera soit abattu immédiatement, soit vendu pour l’industrie du veau et tué ensuite après quelques semaines de vie d’isolement, soit vendu pour l’industrie du bœuf et tué dès qu’il atteindra une taille rentable, aux environs d’un an. Si la progéniture est une velle (veau femelle), elle sera généralement séparée de sa mère pour qu’on puisse voler le lait maternel, et elle sera ensuite utilisée de la même manière. Une fois que la production de lait de la mère est moins rentable, on lui tranche la gorge. Cela survient généralement après deux cycles de lactation, lorsqu’elle a environ 6 ans. La durée de vie moyenne d’une vache est de 20 ans normalement.

Oui mais le libre parcours ?
Oui mais l’abattage humain ?

4 Mais il faut traire les vaches n’est-ce pas ?

Comme tous les mammifères, les vaches produisent seulement du lait pour nourrir leur petit. Dans l’industrie laitière, le veau est séparé de sa mère, et sera tué si c’est un mâle. Dès lors, la mère produira du lait et, en l’absence de son enfant, « devra être traite ». Ce n’est bien entendu pas un justificatif pour ce procédé. Si vous tuiez le bébé d’une femme alors qu’elle essayait de le nourrir au sein, vous pourriez difficilement prétendre lui faire une faveur en lui volant son lait parce qu’il « fallait que ça soit fait ». Tout ce processus n’est au final pas nécessaire.

Tu humanises les animaux, ils ne sont pas comme nous

5 Ça ne nuit pas aux animaux de prendre leur laine

Dans l’industrie de l’agneau/du mouton, la destination finale des animaux élevés pour leur laine est l’abattoir. Ils sont tués lorsqu’ils atteignent une taille rentable, variable selon les fermes, mais comme la grande majorité des animaux d’élevage, cela se produira très tôt dans leur vie car les animaux atteignent rapidement leur taille adulte. La laine est prise et vendue, et ensuite les animaux sont tués. Acheter de la laine finance cette pratique. Il y a bien entendu plein d’autres problèmes tels que l’élevage d’animaux en captivité pour nos propres fins, et d’autres traitements cruels survenant notamment durant la tonte.

6 Ça ne nuit pas aux animaux de prendre leur soie.

La soie est faite à partir du cocon d’un ver à soie. Les vers à soie s’enroulent dans un fil unique de soie, et vivent à l’intérieur du cocon jusqu’à ce qu’ils se transforment en papillon de nuit. Dans l’industrie de la soie, les fermiers ont besoin de longs fils uniques de soie. Si les papillons sont laissés tranquilles, ils mâcheront le cocon pour s’en échapper. Donc les fermiers les tuent, soit en les ébouillantant vivants soit en les poignardant avec des aiguilles. Ensuite les cocons peuvent être démêlés.

7 Ça ne nuit pas aux animaux de prendre leur miel

Le miel est fabriqué par les abeilles pour être stocké comme réserve de nourriture. Du point de vue le plus fondamental, c’est leur propriété, leur prendre est du vol. Mais au-delà de ça, on trouve bon nombre de problèmes éthiques. Les pratiques habituelles pour récolter du miel impliquent de tuer des abeilles en les écrasant incidemment. Les abeilles sont vaporisées pour les soumettre afin d’accéder à la ruche. Lorsque le miel est volé, on le remplace par une alternative à base de sirop (de sucre), qui est différent du miel, et qui prive les abeilles de leur nourriture naturelle. Les ruches d’abeilles sont extrêmement sensibles et les ouvrir est totalement anormal pour les abeilles, qui travaillent afin de maintenir une atmosphère particulière à l’intérieur, et qui sera perturbée. En plus de cela, la consanguinité sélective d’abeilles a affaibli l’espèce dans son ensemble, et le transport des abeilles à des endroits et dans des environnements vers lesquels elles ne voyageraient normalement pas implique le transport de maladies qui n’affecteraient normalement pas les populations locales d’abeilles, ce qui présente au final un danger pour l’ensemble des abeilles. C’est une idée fausse de penser que la culture du miel est un bénéfice pour la population générale des abeilles. Pour plus d’informations : Pourquoi le miel n’est pas vegan

8 J’aime tout simplement le goût

La viande est souvent vue comme étant juste un type de nourriture. Mais c’est un cadavre, d’une créature autrefois vivante. Dire qu’on « aime simplement le goût » revient à dire que « tuer est justifié si j’aime la saveur du cadavre ». Si on suit ce raisonnement, alors ce serait justifié que quelqu’un tue vos animaux de compagnie s’il en aime le goût, et il est clair que personne ne serait d’accord avec cela. Ou on pourrait même étendre cela aux humains et dire que si quelqu’un aime le goût de la chair humaine, alors il est normal d’assassiner des gens.
Oui mais certains animaux sont faits pour être tués, d’autres non
Tu humanises les animaux, ils ne sont pas comme nous

9 C’est mon choix personnel

On ne peut pas appeler ça un choix personnel lorsque cela implique de tuer un tiers pour une raison triviale, comme le plaisir de le manger ou de manger ses secrétions.

Tuer des animaux sans raison est immoral, mais si tu as une bonne raison alors c’est justifiable.

10 La morale est subjective, tu ne peux pas prouver que j’ai tort.

Même si l’on pense que la morale est subjective, l’éthique devrait malgré tout s’appuyer sur la logique. Elle n’est pas due au hasard et ne sort pas de nulle part. Dès lors, la question est simple : est-ce que tu as de l’empathie pour les animaux ou pas ? (NDT : et est-ce que tu es contre l’injustice ?) La plupart des personnes diront qu’elles se soucient des animaux, ou du moins qu’elles ne leur feraient pas de mal inutilement. Elever des animaux pour notre consommation est inutile, et donc tout préjudice qui leur est infligé, dont leur abattage, est également inutile. Dès lors ta propre position subjective devrait être d’éviter de leur faire du mal, si tu as une quelconque empathie pour eux.

Oui mais certains animaux sont faits pour être tués, d’autres non
Tuer des animaux sans raison est immoral, mais si tu as une bonne raison alors c’est justifiable.

11 C’est juste une question d’opinion, comme la religion

La religion se base sur d’anciens textes, traditions, dogmes et superstitions. Le véganisme se base sur la considération pour les animaux, et un désir d’éviter la maltraitance des animaux. La maltraitance d’animaux est réelle, les animaux sont exploités et tués par milliards. C’est une réalité, on peut te le prouver. Tu peux dire que c’est une question d’opinion de vouloir que ça n’arrive plus, mais si tu déclares avoir une quelconque empathie (NDT: et contre l’injustice) pour les animaux, alors tu devrais être d’accord avec le principe du véganisme.

Oui mais certains animaux sont faits pour être tués, d’autres non
Tuer des animaux sans raison est immoral, mais si tu as une bonne raison alors c’est justifiable.

12 C’est juste une question de culture / de normes sociales

Les cultures et normes sociales se développent avec le temps. Que ça soit l’esclavagisme, le droit de vote des femmes, ou quoi que ce soit d’autre, le fait que ça ait été la norme ou que ça ait fait partie d’une culture n’est pas une justification pour cela. Si tu penses que la culture est une justification, alors tu dois défendre toute pratique relative aux autres cultures, peu importe si c’est totalement immoral. Ce n’est pas un point de vue rationnel. Tu devrais être capable de te forger une opinion sur une pratique peu importe l’endroit où elle a lieu. Donc si tu dis que tuer des chiens est inacceptable parce que c’est dans ta culture, mais que ça ne te pose pas de problème que d’autres cultures le fassent, considère ce qui suit : si quelqu’un était sur le point de tuer un chien dans ta culture, est-ce que tu dirais réellement « Excuse-moi, est-ce que tu pourrais traverser la frontière vers cette autre culture où ce genre de pratique est la norme ? Alors j’arrêterais de me soucier de ce chien  ?». C’est la victime qui importe, pas l’endroit où cela se passe.

Oui mais certains animaux sont faits pour être tués, d’autres non

Tuer des animaux sans raison est immoral, mais si tu as une bonne raison alors c’est justifiable.

13 Nos ancêtres faisaient de même.

Si tu vis dans la société moderne et que tu lis ceci sur internet, tu dois clairement reconnaître que tu ne vis pas comme tes ancêtres. Tes ancêtres faisaient beaucoup de choses que tu évites, et tu fais plein de choses qu’ils n’ont jamais faites. Les temps ont changé, nous pouvons choisir de vivre de manière non-violente et d’éviter de faire du mal à ceux qui ne présentent pas de menace pour nous.

14 Nous avons des canines

Même si nous avions des crocs immenses, cela ne justifierait pas de tuer des animaux pour le plaisir de manger leurs cadavres. Il a été prouvé à maintes reprises que nous pouvons vivre de manière optimale avec une alimentation végétale, donc la forme de nos dents ne nous force pas à tuer. Mais si on se penche plus en avant sur cet argument : premièrement, il y a des animaux avec des canines bien plus imposantes que les nôtres qui ont une alimentation végétale, comme certains primates, les rhinocéros et ainsi de suite. Deuxièmement, nos propres « canines » sont uniquement appelées ainsi à cause de leur position et de leur classification biologique dans notre mâchoire. Elles n’ont aucune espèce de ressemblance avec les vraies canines qu’ont les véritables carnivores tels que les lions. Elles ne nous servent ni à percer la peau d’un animal mort, et encore moins celle d’une créature vivante.

15 Les lions le font

Les animaux sauvages tuent pour survivre. Ils doivent tuer pour manger, autrement ils mourraient. Qu’ils tuent par instinct ou qu’ils soient conscients de cela est sans importance, nous ne sommes pas dans leur situation. Si tu vis dans la société moderne et si tu as accès à des légumes, fruits, céréales, etc., alors tu n’as aucun besoin de produits animaux. Par ailleurs, les lions ont toutes sortes de comportements que tu chercherais à éviter, par exemple de violentes disputes territoriales, et les lions mâles tuent les portées d’une femelle avec laquelle ils cherchent à s’accoupler car elle ne s’accouplerait pas si ses petits étaient dans les parages. Les lions ne sont pas de bons modèles d’éthique.

16 Cercle de la vie

Je ne suis pas vraiment sûr de ce que cela signifie mais je vais tenter de l’analyser : si la suggestion est que « on vit on meurt, donc tuer est légitime » alors cela justifierait de tuer les animaux de compagnie et les humains. Si la suggestion est « on tue des animaux pour pouvoir vivre » alors c’est faux. Les animaux sont tués pour le plaisir de manger leur cadavre. Ce n’est pas une question de survie, comme le prouvent des millions de vegans dans le monde.

Oui mais certains animaux sont faits pour être tués, d’autres non

Tuer des animaux sans raison est immoral, mais si tu as une bonne raison alors c’est justifiable.

16b C’est naturel

Il est erroné de dire que tu fais seulement des choses que tu considères comme naturelles : tu utilises internet, tu utilises probablement une voiture ou un bus ou un avion, et ainsi de suite. Tu utilises la technologie moderne, et tu fais d’autres choses qu’on ne peut pas qualifier de naturelles. Par ailleurs, il y a d’autres choses naturelles que tu évites. La nature est plutôt cruelle, et nous vivons en réalité nos vies dans des sociétés modernes en essayant d’éviter les périls de la nature.

Tu pourrais avancer que tout ce dont sont capables les humains est naturel. Mais si tu avances cela, alors la justification « c’est naturel » s’appliquerait à littéralement tout comportement humain, ce qui est ridicule, car tu ne dirais pas que tout comportement humain est naturel juste parce qu’un humain l’adopte.

17 Dieu a créé les animaux pour qu’on les tue, c’est dans la Bible

Peu importe ce qui est dit dans la Bible, tu n’es pas obligé(e) de tuer des animaux pour ta religion. Personne n’avancerait que le dieu chrétien t’enverrait en Enfer si tu es vegan. Il n’y a pas de quota sur le nombre d’animaux que tu dois tuer par jour. Donc la religion n’est pas un facteur ici.

Tuer des animaux sans raison est immoral, mais si tu as une bonne raison alors c’est justifiable.

18 C’est comme ça depuis des milliers d’années

La période de temps pendant laquelle quelque chose s’est déroulé n’est aucunement liée à sa moralité. En réalité, le fait que ça se passe depuis tant de temps souligne au contraire à quel point c’est horrible, car le nombre de victimes est si élevé qu’on ne pourra jamais le calculer, et à quel point tout cela a été entièrement inutile depuis que l’homme a maitrisé les cultures. Avec ce genre de discours, rien ne changerait jamais dans notre société, et des pratiques qui existaient auparavant tel l’esclavagisme et autres continueraient aujourd’hui juste parce que « cela a toujours été comme ça ».

Tu humanises les animaux, ils ne sont pas comme nous

19 Nous devons manger des produits animaux pour survivre

Des centaines de millions de vegans dans le monde prouvent que c’est faux.

C’est mauvais pour la santé

20 Ils sont élevés pour être tués donc ce n’est pas un problème

Suivant cette logique, si quelqu’un vit avec un chien, et si ce chien attend des petits, alors simplement déclarer « Lorsque ces bébés viendront au monde, je les tuerai tous » serait une raison suffisante pour le faire. C’est bien entendu absurde. Au final, tu n’es pas en position de déterminer le destin d’un animal. Si l’argument est que certains animaux ont été sélectionnés pour la consommation, alors encore une fois, ce n’est pas une justification. Le processus entier de la sélection d’animaux est le fait des humains, et toute perte de vie qui s’en suit est due à nos pratiques et est entièrement inutile.

Oui mais certains animaux sont faits pour être tués, d’autres non

21 Ils ne seraient pas nés sans les fermiers, nous leur faisons une faveur

Amener la vie en ce monde ne justifie pas de la prendre. Et réfléchis à cela : dans l’industrie des œufs, dès que les poussins mâles sont nés, ils sont tués. Immédiatement. As-tu réellement fait une faveur à ces poussins en les amenant dans ce monde, pour les tuer immédiatement ensuite ? Personne ne peut sérieusement répondre oui à cela, mais c’est exactement ce qui se passe tous les jours, et tu finances cela en achetant des œufs.

Les animaux élevés pour leur chair sont tués dès qu’ils atteignent une taille rentable, en général après quelques mois, ou environ un an. Tu n’as fait aucune faveur à cet animal.

Au final, étendons cela aux animaux autre que ceux d’élevage. Tu as un chien, elle attend des petits. Cela veut-il dire que tu peux trancher la gorge des petits, car tu as fait en sorte que ton chien ait une portée ? Bien sûr que non, cela n’a aucun rapport.

Oui mais certains animaux sont faits pour être tués, d’autres non

22 Oui mais les tribus qui doivent chasser pour survivre

Si quelqu’un doit tuer pour survivre, alors c’est sa seule option. Quiconque ne se trouve pas dans cette situation ne devrait pas avancer cet argument, car cela n’a rien à voir avec le problème.

23 Oui mais si tu étais sur une île déserte

Si tu te trouves dans une situation où tu mourras de faim à moins de consommer des produits animaux, alors c’est ta seule option. Heureusement tu n’es pas dans cette situation et donc cela n’a rien à voir avec quoi que ce soit.

24 Si tu étais mordu par un serpent, tu prendrais de l’anti-venin

Si ton choix est de mourir de manière horrible, ou de prendre un médicament, alors c’est totalement compréhensible de prendre le médicament. Consommer des produits animaux pour aucune raison si ce n’est le plaisir du goût, n’est pas comparable à faire quelque chose qui sauvera ta vie. Certains pourraient dire que je suis pour l’élevage de serpents pour leur anti-venin : franchement, je ne me suis pas penché sur la question, vu que je ne vis pas dans une région où les morsures de serpents sont un problème, et je choisis d’éviter ce genre d’endroits.

25 Les animaux ne sont pas aussi intelligents que nous donc il n’y a pas de problème à trancher leur gorge

L’intelligence n’est pas un argument valide pour prendre une vie. Pour faire aussi simple que possible, les chats, les chiens, les hamsters ne sont pas aussi intelligents que nous. Mais la plupart des gens seraient consternés de considérer cela comme une raison valable pour les tuer ou leur faire du mal.

26 Tu humanises les animaux, ils ne sont pas comme nous

Choisir de ne pas faire du mal aux animaux n’est pas la même chose que de dire qu’ils sont humains ou de les traiter comme des humains. Tous les animaux sont différents, et requièrent différents traitements de notre part. Ca n’a aucun sens en pratique de traiter un animal comme un humain, ou de traiter n’importe quel animal comme un autre type d’animal. Mais ce n’est pas parce qu’ils ne sont pas humains qu’il est justifié de leur faire du mal. Les chats et les chiens ne sont pas humains, mais ça ne signifie pas que tu les as « humanisés » juste parce que tu ne leur as pas tranché la gorge.

Oui mais certains animaux sont faits pour être tués, d’autres non

27 Certains animaux sont faits pour être tués, d’autres non

Sur quelle base ? Utilisons les chiens comme exemple car ce sont les animaux les plus respectés, à ma connaissance.

– Les chiens sont nos compagnons

Pratiquement n’importe quel animal pourrait être ton compagnon si tu lui en laisses la chance. Des gens gardent des cochons comme animaux de compagnie, et tissent des liens avec eux aussi forts que ceux que tu tisses avec ton chien.

– J’aime juste les chiens. Je n’ai pas de lien avec les autres animaux.

Ce n’est pas une raison pour tuer d’autres animaux. Quelqu’un pourrait dire de la même manière  qu’il « n’a pas de lien avec ton chien, donc qu’il va lui trancher la gorge ». Ce que tu ressens pour un animal ne signifie pas qu’il soit jetable ou non, ce sont des êtres sentients.

– Les chiens sont intelligents, les autres animaux sont stupides.

Ce n’est pas une justification pour les tuer. On pourrait dire que d’autres animaux comme les chats, les hamsters, etc.., sont moins intelligents que les chiens, cela ne signifie pas que tu penses que c’est vraisemblablement justifié de les tuer. Mais il se trouve que les cochons sont plus intelligents que les chiens à bien des égards, et peuvent interagir avec des jeux vidéo de manière supérieure, ils peuvent reconnaître des visages humains, comprennent les reflets dans un miroir, répondent à des commandes et ainsi de suite. Si tu te soucies d’une quelconque manière des animaux, je t’invite à rechercher des articles sur l’intelligence des poules, des bovins, des ovins, etc. L’intelligence n’est pas réservée uniquement aux chiens.

– Les animaux de compagnie sont ma propriété, comme ma TV

C’est une comparaison absurde. La raison pour laquelle tu serais en colère contre quelqu’un qui a tué ton chien n’est pas parce qu’il était ta propriété, c’est parce que c’est un animal sentient, vivant sa propre vie, et tu veux qu’il ne lui arrive aucun mal. Les dégâts à ta TV sont financiers, tes animaux de compagnie sont certainement plus que ça ?

– C’est juste notre culture, ce n’est pas un problème de trancher la gorge des chiens du moment que c’est dans une autre culture, pas celle-ci

Ca n’a aucun sens. Si on suit ce raisonnement, tu serais consterné qu’un chien soit tué devant toi, mais apparemment si ce même chien serait transporté dans un autre pays où il est culturellement acceptable de les tuer, alors tu déclarerais que ce n’est pas un problème. Pense-y : c’est le même chien, exactement la même chose lui arrive. Pourquoi l’endroit où cela se passe a-t-il une importance ?

– Les chiens sont les compagnons des humains depuis des centaines d’années.

C’est uniquement parce que les humains l’ont choisi, ce n’est pas la faute des autres animaux. Tu pourrais créer un lien de compagnie  avec n’importe quel animal si tu le voulais, il n’y a aucune raison de les tuer simplement parce que tu choisis de ne pas te lier d’amitié avec eux.

– Tu peux jouer à la balle avec un chien, et ils font des numéros.

Tu peux faire de même avec beaucoup d’autres espèces. Mais pourquoi veux-tu tuer des animaux qui ne veulent pas jouer à la balle ? La plupart des chats ne veulent pas jouer à la balle, ils pourraient faire d’autres choses, mais la plupart ne vont pas chercher ou ramener la balle comme le font les chiens, mais ça ne signifie pas que tu dois dès lors trancher la gorge d’un chat.

– Les chiens sont mignons

Pourquoi discriminer les animaux selon leur apparence ? Si tu tombes sur un chien qui n’est pas mignon, tu te sens obligé de lui trancher la gorge ? Si quelqu’un trouve que ton chien n’est pas mignon, tu ne vois pas d’objection à ce qu’il lui tranche la gorge ?

– Oui mais c’est parce que j’ai une connexion avec mon animal, il fait partie de ma famille. Tuer des animaux en dehors de ma famille est justifiable.

C’est une comparaison entre les humains et les chiens. Dès lors, tu dis que tuer ton chien serait immoral car il fait partie de ta famille. Tuer quiconque en dehors de ta famille est donc justifiable, tu appliquerais cela aux étrangers alors ? Un étranger humain ne fait pas partie de ta famille, au contraire de ton chien. L’argument « tu humanises les animaux » ne peut pas être invoqué, car tu es celui qui humanise les animaux dans ce cas-ci, en les comparant à ta famille. Ce n’est pas parce qu’un animal ou un humain ne fait pas partie de ta famille qu’on peut lui trancher la gorge. D’ailleurs, réfléchis-y : si tu as un animal qui ne fait pour le moment pas partie de ta famille, tu avances qu’il est justifié de lui trancher la gorge. Mais si tu choisis à la place de l’adopter, alors cela devient immédiatement odieux de trancher la gorge de cet animal. C’est le même animal. Examine cela du point de vue de l’animal, pas du tiens.

28 Abattage humain
La forme légale d’abattage d’animaux consiste à les « étourdir » et d’ensuite leur trancher la gorge. Pour les poules et les cochons, on les étourdit généralement à l’aide d’une décharge électrique, et pour les autres animaux on utilise un pistolet pneumatique pour insérer une tige en métal dans leur front. On prétend que ça rend l’animal 100% inconscient, mais si on examine en réalité les faits, les employés d’abattoirs admettront qu’il n’y a aucun moyen de vérifier que c’est le cas pour chaque animal, et en effet le procédé ne fonctionne pas à chaque fois, n’est pas systématiquement respecté, et effectivement, l’« étourdissement » peut se dissiper alors que l’animal est occupé à être mis à mort.

Mais quand bien même, au-delà du mode d’exécution, il n’y a pas de justification pour leur ôter la vie. On ôte malgré tout la vie d’un être sentient juste pour ton plaisir, au final. Si quelqu’un tuait ton animal de compagnie, je doute que tu dises que « ce n’est pas grave car tu l’as fait humainement », comme décrit ci-dessus.

Oui mais certains animaux sont faits pour être tués, d’autres non
Tuer des animaux sans raison est immoral, mais si tu as une bonne raison alors c’est justifiable.

29 Nourris à l’herbe, bio, libre-parcours, etc.

Peu importe la nature de leur vie avant l’abattage, les animaux d’élevage sont envoyés à l’abattoir. C’est une idée fausse de dire que les animaux ont la chance de « vivre leur vie » et sont tués ensuite. Les animaux sont tués dès que l’objectif qu’on s’était fixé d’eux est atteint, ou dès qu’ils atteignent une taille rentable, ce qui est à une fraction de leur durée de vie potentielle. La définition même des animaux nourris à l’herbe/bio/libre-parcours est en réalité très vague et peut grandement varier. Ca ne signifie pas que les animaux aient nécessairement une qualité de vie, cela signifie juste que la ferme doit répondre à certaines exigences pour obtenir cette appellation. Cela ne veut pas dire que chaque fermier traite ses animaux de manière épouvantable lorsqu’ils sont en vie : certains essayent de donner à leurs animaux une bonne qualité de vie avant de les envoyer se faire trancher la gorge. Mais il est erroné de croire que c’est la norme à la base.

Tuer des animaux sans raison est immoral, mais si tu as une bonne raison alors c’est justifiable.

30 Tuer des animaux sans raison est immoral, mais si tu as une bonne raison alors c’est justifiable.

La raison pour laquelle on tue des animaux dans notre société moderne est pour le plaisir de manger leur cadavre. Ce n’est certainement pas une raison pour prendre une vie. Si quelqu’un tuait ton animal de compagnie, je doute que tu dises « ça me va du moment que tu le manges »

Oui mais certains animaux sont faits pour être tués, d’autres non

31 Le monde entier ne sera jamais 100% vegan

Il est peu probable que le monde soit un jour totalement libéré du racisme, de l’homophobie ou du sexisme, mais ce n’est pas une raison pour que tu appliques personnellement ces systèmes d’oppression. Tout ce qu’on peut faire c’est prendre soi-même ses responsabilités. Le fait que d’autres personnes fassent quelque chose que tu considères comme immoral, n’est pas une raison pour que tu les copies.

32 Une personne en plus ne fera pas de différence

Chacun est responsable de ses propres actions. Le nombre augmente lorsque les individus prennent leur responsabilité un à un. Si tu veux qu’il y ait plus de vegans pour faire la différence, alors deviens-le. Il y a des centaines de millions de vegans dans le monde, donc nous ne sommes pas isolés. Au Royaume-Uni, 12% des gens sont végétariens ou vegans. Si on s’intéresse à la tranche d’âge des 16-24 ans, le pourcentage augmente à 20%. Cela vaut totalement la peine de faire cela et nous avons un impact sur les industries. Imagine que tous les végétariens ou vegans recommencent à acheter des produits animaux : ce serait une augmentation gigantesque de la demande. En tant que tel, nous diminuons la demande en continuant à éviter les produits animaux.

33 Tu ne peux pas être 100% vegan dans la société moderne donc à quoi bon

Aujourd’hui, les animaux et produits animaux sont utilisés de tellement de manières qu’il est presque impossible de vivre en évitant d’utiliser n’importe quel objet, appareil ou véhicule n’ayant pas de lien avec l’exploitation animale. Mais cette difficulté n’est pas une raison pour continuer à être impliqué avec les actes qui sont extrêmement faciles d’éviter, et qui forment l’essentiel de la demande pour l’exploitation animale.

Le véganisme ne revient pas à déclarer de manière dogmatique et irrationnelle « je suis parfait, je ne cause aucun mal ».  C’est une question de reconnaître le mal qui est infligé par notre société, et d’essayer de changer cela, en évitant d’en faire partie, autant que possible. A l’avenir, au fur et à mesure que les gens se tourneront vers le véganisme, il y aura de plus en plus d’alternatives développées car de moyens technologiques seront recherchés. Aujourd’hui, nous sommes une minorité, donc pourquoi est-ce que des multinationales se demanderaient « Hmmm, que pouvons-nous utiliser dans les pneus de voiture mis à part cette infime quantité d’ingrédients animaux ? ». Mais au fur et à mesure que le monde change, ce genre de questions suivra, et l’utilisation animale continuera à décliner, donc cela deviendra plus facile d’éviter l’utilisation animale dans d’autres domaines de notre vie.

34 Si tout le monde devenait vegan, le bétail serait en surpopulation

Les animaux sont élevés par les humains pour la consommation. Au plus de gens deviennent vegans, au moins d’animaux sont élevés pour la consommation. Dès lors, si tout le monde finit par devenir vegan (ce qui pourrait peut-être ne jamais arriver, et si cela arrivait, cela se produirait sur de nombreuses années), alors les animaux ne seraient plus élevés. Donc leur population ne serait pas un problème.

35 Si tout le monde devenait vegan, le bétail n’existerait plus

Les animaux d’élevage ont été sélectionnés par les humains pour leur profit. Ils souffrent d’un tas de problèmes de santé car ils ont été sélectionnés pour être plus grands que leurs ancêtres naturels. Continuer à les élever ne sert à rien. Même si tout le monde était vegan, il n’y aurait aucune raison logique de continuer à élever ces animaux, sachant qu’ils souffriraient de problèmes de santé dus aux procédés de sélection. Mais même si tu n’es pas d’accord avec cela, et si tu penses réellement que ces espèces d’élevage sélectionnées devraient exister peu importe la raison, ce n’est pas une raison pour leur trancher la gorge. Il y a des espèces en voie de danger comme les pandas, tigres, rhinocéros etc. Leur trancher la gorge n’a rien à voir avec leur conservation, et suggérer de le faire serait ridicule.

36 Ces animaux seraient de toute façon tués dans la nature

On suppose ici que les vegans veulent que tous les animaux domestiques soient relâchés dans la nature. Mais personne ne suggère cela. On ne peut pas faire cela en pratique car ces animaux sont domestiqués, et ne sont pas des espèces naturelles, ce sont des espèces sélectionnées. Donc ce serait insensé de relâcher des milliards d’animaux dans des écosystèmes, cela causerait tellement de problèmes. Ce que les vegans veulent c’est qu’on arrête de mettre au monde ces animaux. Ce n’est pas une question de : soit ils sont mangés par les animaux sauvages, soit par nous. Nous n’avons pas du tout besoin de les faire se reproduire.

Si tout le monde devenait vegan, le bétail n’existerait plus

37 Tu mets les gens au chômage en boycottant les produits animaux.

Ce n’est pas parce qu’un produit est disponible à la vente que les gens sont obligés de l’acheter. Cet argument devient clairement ridicule quand tu l’appliques à toute autre chose : si tu arrêtes de fumer, tu auras un impact sur l’industrie du tabac, donc tout le monde doit fumer. Si tu arrêtes de boire, tu auras un impact sur l’industrie de l’alcool, donc tu dois boire. Cela n’a aucun sens. Les industries existent pour répondre à une demande, et pour se faire de l’argent sur le dos des gens. Si les gens ne veulent pas de ces produits, ce n’est pas de leur faute, les consommateurs ne sont pas obligés d’acheter tout ce qui est mis en vente et de financer chaque industrie existante. Si les consommateurs ne dépensent pas leur argent pour un article, ils le feront pour un autre, ce qui signifie qu’il y aura une plus grande demande ailleurs, donc les industries s’adapteront au fil du temps pour répondre aux attentes des consommateurs. Ca ne signifie pas qu’il y ait perte d’emploi.

38 Les vegans n’ont aucun impact sur quoi que ce soit

Au moins les gens achètent quelque chose, au plus la demande baisse. Les animaux ne sont pas mis au monde et tués indépendamment de la demande. Penses-tu que les tailles des industries animales sont les mêmes dans un pays de 10 millions de personnes et dans un pays de 5 millions de personnes ? Bien sûr que non. De même, si on avait un pays de 10 millions de personnes non-veganes, penses-tu que si ce pays avait à la place 5 millions de vegans et 5 millions de non-vegans, l’industrie animale aurait la même taille ? Encore une fois, bien sûr que non. Les magasins vendent des produits animaux et se réapprovisionnent ensuite en conséquence. Si quelque chose ne se vend pas aussi bien, ils en commanderont moins. De là, le fournisseur commandera moins de produits animaux des abattoirs et des fermes, ce qui se traduira par une demande réduite d’animaux à faire naître. Et ainsi de suite.

39 Ce n’est pas durable

Environ 50 milliards d’animaux sont élevés pour l’abattage chaque année. Pour les nourrir, nous devons utiliser bien plus de terres, d’eau et de récoltes, au lieu de nourrir directement 7 milliards d’humains à base de végétaux. Le nombre d’animaux élevés est en réalité non-durable, causant toutes sortes de pollution dues au lisier et aux gaz à effet de serre relâchés, qui sont bien plus conséquents que tous les moyens de transports combinés. Pas d’accord ? Libre à toi de faire tes propres recherches, mais par définition il faudra plus d’élevages, espaces, ressources, eau…

40 Ce n’est pas bon pour la santé

Tu peux obtenir tous les nutriments nécessaires dans une alimentation végétale, il n’y a rien à craindre. En effet, beaucoup d’athlètes se tournent vers une alimentation végétale spécialement pour ses bénéfices.

Jette un oeil au site de Julieanna Hever, une diététicienne végane (ndt : en anglais)
http://plantbaseddietitian.com/

Jette aussi un oeil au site du Dr. Greger, un médecin vegan
http://www.veganmd.org (ndt : en anglais)

41 Protéines

Il est extrêmement facile d’obtenir ce nutriment. Si tu atteints ton apport journalier recommandé de calories totales chaque jour, alors il est virtuellement impossible de ne pas avoir assez de protéines. La carence en protéines est extrêmement rare dans notre société moderne, et n’affecte en gros que les personnes mourant de faim pour une raison ou une autre. Ce n’est pas un problème pour les personnes qui mangent suffisamment. L’organisation mondiale pour la santé recommande qu’entre 5 et 10% de tes calories totales proviennent de protéines. Il y a énormément d’aliments d’origine végétale qui excèdent ce montant, beaucoup sont dans la moyenne, et une faible quantité, comme les fruits, sont légèrement en dessous. Ce n’est vraiment pas un problème pour qui que ce soit.
(NDT : l’excès de protéines est même plutôt un problème)

Courte vidéo sur les protéines et le véganisme

https://www.youtube.com/watch?v=2m4p8s7xskQ

Plus de renseignements  : Les protéines végétales

42 Fer

Tu peux obtenir du fer avec une alimentation végétale, ce n’est en aucun cas exclusif aux produits animaux.

Plus de renseignements : Le fer

43 Calcium

Tu peux obtenir du calcium avec une alimentation végétale, ce n’est en aucun cas exclusif aux produits animaux. En effet, on trouve des cultures qui n’ont jamais touché au lait de vache, et on n’y observe pas de vague d’ostéoporose. Pour obtenir du lait de vache, il est nécessaire d’élever des animaux, et dès lors ce n’est que récemment dans l’histoire de l’Humanité que cela est survenu : avant cela, avions-nous tous de l’ostéoporose ? Le lait est pour les enfants, il est consommé par les mammifères durant l’enfance, ensuite vient le processus de sevrage, et les mammifères adultes n’ont pas besoin de lait, surtout pas celui d’une autre espèce. Si nous avions réellement besoin de lait, ne penses-tu pas que nous continuerions à boire celui de notre mère ? Si cela semble bizarre, alors réfléchis au fait que tu bois en réalité le lait de la mère d’un autre lorsque tu bois du lait de vache : et même pas de ta propre espèce…. Plus de renseignements :

Le calcium

44 B12

La B12 est une vitamine qui, chez les gens, est associée aux produits animaux. Ce sont en réalité les bactéries produisent la B12. Dès lors, la question est : est-ce que tu vas obtenir ta B12 directement des bactéries, ou est-ce que tu vas exploiter et tuer des milliards d’animaux juste pour obtenir la B12 des bactéries présentes dans leur cadavre ? Par ailleurs, une supplémentation en B12 est injectée au bétail pour maintenir leurs niveaux car les terres supérieures sont utilisées de manière intensive et manquent de nutriments (NDT: « Tous les élevages n’ont pas recours à la supplémentation en B12, mais la majorité de la production mondiale est destinée à l’alimentation de certains animaux (volailles et cochons principalement), parce qu’elle permet d’augmenter la rentabilité de ces filières : administrée avec un cocktail d’autres nutriments, une vitamine B12 de qualité inférieure (impure) permet de végétaliser l’alimentation des animaux, ce qui a pour effet d’abaisser les coûts de production. » source : vive la B12) Donc le choix devient encore plus absurde : soit prendre un supplément de B12, ou donner un supplément de B12 à un animal et le tuer ensuite. Pourquoi choisir la deuxième option ? Plus de renseignements : La vitamine B12

45 C’est cher

Une alimentation végétale est on ne peut plus abordable. Les denrées alimentaires courantes comme le pain, le riz, les pâtes, les haricots, l’avoine, les légumes seront toutes abordables. J’ai personnellement connu des personnes qui se sont retrouvées sans abri et qui ont malgré tout réussi à vivre de manière végane. En effet, beaucoup de produits animaux sont chers. Certains pourraient dire que les substituts végétaux de viande sont chers, et bien que cela soit parfois être vrai, ils sont totalement dispensables à une alimentation saine. Si tu as besoin de conseils, tu peux me contacter, ou tout autre groupe vegan pour des astuces de nourriture végétale abordable !

46 La nourriture végane est dégoutante

En réalité, un grand pourcentage des aliments régulièrement consommés est vegan. Le pain, les pâtes, le riz, les céréales, les soupes, beaucoup de marques de biscuits, les chips, les frites, les spaghettis, les légumes grillés, les pommes de terre au four, les currys, les sautés, beaucoup de pâtisseries, de donuts, etc., peuvent tous être vegans sans même que tu t’en rendes compte. Discréditer tous les aliments qui ne contiennent pas de produits animaux est ridicule, voyons. Mais au-delà de ça, avec un peu de recherche, tu pourras trouver des alternatives végétales simples pour tout ce que tu veux, ou ou il te suffira de simplement remplacer un unique ingrédient dans une recette et tu pourras continuer à manger quasi tout ce que tu mangeais jusqu’à présent.

Il se pourrait que tu aies essayé une marque de lait végétal et que tu n’aies pas aimé. Mais il y a des centaines de marques de laits végétaux, d’amandes, riz, avoine, etc. Certains sont sucrés, d’autres ne le sont pas, mais essaye au moins dans ce contexte. Que le lait végétal soit dans tes céréales ou dans ton café, une fois dedans tu remarqueras que la différence est négligeable. Idem pour tout autre substitut que tu pourrais avoir essayé : fromage, viande, quoi que ce soit. Il existe tellement de marques, ne les rejette pas toutes juste parce que tu as eu une mauvaise expérience.

Certains se plaignent du tofu, disant que c’est fade. Si c’est ton impression, alors honnêtement c’est que ce n’était pas préparé correctement. Si tu prends une poignée de farine complète et que tu la manges, tu ne seras pas surpris que ça soit dégoutant. Est-ce que cela veut dire que tu ne mangeras plus de pain, de petits pains, de pâtes, cakes ou nouilles car tu n’aimes pas la farine complète ? Bien sûr que non. Jette un œil aux recettes à base de tofu, ou n’en mange tout simplement pas si tu n’aimes vraiment pas ça. Tu n’en as pas besoin ! Trouve des aliments que tu aimes !

47 Les animaux sont tués dans les récoltes donc les vegans tuent plus d’animaux

Pour nourrir des animaux jusqu’à leur âge d’abattage, il faut récolter bien plus de plantes que si nous les consommions directement. Tu pourrais faire valoir qu’on pourrait à la place manger des animaux nourris à l’herbe qui ne consomment pas de céréales, mais c’est totalement irréaliste. Premièrement, la plupart des animaux « nourris à l’herbe » ne sont de toute manière pas nourris à 100% avec de l’herbe. Et deuxièmement, ce n’est pas du tout durable d’essayer de nourrir 7 milliards de personnes exclusivement avec du bœuf nourri à l’herbe. Il n’y a pas assez d’espace disponible pour ce genre de pratique.

Bien qu’il y ait des victimes accidentelles pendant les récoltes, et bien que les vegans préfèreraient que cela ne soit pas le cas, c’est la pratique qui cause au final le moins de tort. Il est clair que ce serait encore mieux de cultiver son propre potager et de récolter à la main, sans pulvérisation, et sans machines qui peuvent rouler sur des animaux. Mais la plupart des gens n’ont pas l’espace disponible à cultiver pour se nourrir eux-mêmes, qui plus est pendant toute l’année. Donc de toutes les options disponibles, c’est celle qui cause le moins de tort, et espérons qu’à l’avenir, lorsque les gens commenceront à avoir plus de respect pour les animaux, des avancées seront faites dans le domaine des récoltes de façon à minimiser les victimes.

48 En Australie, le bœuf nourri à l’herbe est plus éthique que le blé

Premièrement, est-ce que tu vis en Australie ? Car si ce n’est pas le cas alors cet argument n’a absolument rien à voir avec ta situation.

Deuxièmement, salut les Australiens qui nous lisent !

Troisièmement, l’argument avancé ici est que plus d’animaux meurent de manière spécifique dans la récolte de blé que si tu mangeais directement du bœuf nourrir à l’herbe. L’argument ignore le fait qu’il y a d’autres choses à manger à part du blé dans une alimentation végétale. Tu pourrais en effet ne pas du tout manger de blé si tu le voulais, beaucoup de personnes font déjà cela pour toute sorte de raison, santé, allergie ou juste éthique. Mais en plus de cela, c’est assez ridicule de suggérer que tu ne mangerais que du bœuf nourri à l’herbe et rien d’autre. Les poules, dindes, cochons, etc. sont nourris avec des céréales, et non avec de l’herbe, donc tu mangerais juste du bœuf et aucun autre produit animal, et tu ne mangerais pas de blé. Personne ne fait cela en réalité, donc l’argument ne tient pas. Tu n’es pas obligé de manger du blé si tu es véritablement préoccupé par ces pratiques. Tu peux manger autre chose, mais ça ne doit pas être du bœuf.

49 Les plantes ont des sentiments / Les plantes ressentent la douleur

Tout d’abord, si tu es réellement sérieux par rapport à cette question et qu’aucune preuve scientifique ne te convaincra : alors c’est purement une question de nombre. Si un brin d’herbe a la même valeur à tes yeux qu’un chien, alors cela n’a aucun sens de nourrir le bétail avec des millions et des millions de plantes, et d’ensuite tuer l’animal pour le manger. Cela engendre bien plus de pertes végétales, ce que tu voudrais certainement éviter en tant qu’ardent défenseur des droits des plantes. Il vaut mieux minimiser les victimes végétales en t’en nourrissant directement, plutôt que nourrir les animaux avec bien plus de plantes, n’est-ce pas ?

Mais soyons sérieux : les plantes ne possèdent pas de cerveau ni quoi que ce soit que les neuroscientifiques qualifient de nécessaire à la sentience. Certaines études montrent que les plantes ont des réactions à certains stimuli, mais aucune ne suggère qu’elles soient sentientes ou qu’elles possèdent une capacité à « ressentir des émotions ». Tu peux clairement comprendre la différence entre un brin d’herbe et un chien. Les comparaisons entre les deux sont complètement absurdes.

50 N’impose pas ton opinion aux autres

Premièrement, j’ai abandonné l’idée d’initier des conversations à propos des droits des animaux il y a des années, lorsque j’avais environ 10 ans. J’ai réalisé que quasi personne ne voulait entendre cela, et que cela causait plus de problèmes qu’autre chose et que ça finissait quasi presque toujours en arguments et excuses d’indignés. Donc si tu lis cela, je peux garantir que je ne t’en ai pas parlé directement. Soit je t’ai redirigé ici car tu m’as accusé d’imposer mon opinion, soit quelqu’un t’a redirigé ici, et dans ce cas je ne peux au final pas me porter garant de cette personne et ce n’est pas ma responsabilité.

Mais dans tous les cas, même si quelqu’un a commencé à te parler de véganisme, est-ce qu’il t’« impose » réellement son opinion ? Simplement dire « envisage s’il-te-plaît de ne pas poignarder les animaux » est une suggestion raisonnable n’est-ce pas ? Personne n’est en position pour te « forcer » à faire quoi que ce soit. Si tu veux continuer à poignarder les animaux, je ne suis pas en position de t’en empêcher.

Par ailleurs, d’un point de vue non vegan, ton opinion est que les animaux devraient être poignardés dans le cou. C’est, selon moi, littéralement forcer bien plus que ton opinion (un couteau en l’occurence) sur un être sentient. Les vegans te demandent simplement de réévaluer ta position sur ce problème de justice.

51 Arrête de me juger

Conseiller une alternative à l’exploitation animale ne revient pas à te juger. En effet, si quelqu’un te parle de ce sujet, c’est que cette personne pense que tu te *soucies* des animaux, et donc son opinion de toi est positive : elle dit « je pense que tu ne voudrais pas être impliqué(e) là-dedans ? ». Si elle avait une opinion négative de toi, elle ne se préoccuperait même pas de toi, et assumerait que tu n’as aucune compassion pour les animaux, ce qui est certainement faux, n’est-ce pas ?

52 Un vegan a été méchant avec moi une fois

Parfois les gens sont brusques. Cela n’a rien à voir avec le véganisme : tout le monde peut être brusque, vegan ou pas. Si un homme est brusque avec toi, as-tu un problème avec tous les hommes ? Si une personne d’une ethnie particulière est brusque avec toi, as-tu un problème avec toutes les personnes de cette ethnie ? Bien sûr que non.  Les actes ou comportements d’un seul vegan ne devraient pas t’encourager à rejeter le véganisme. Le véganisme cherche juste à éviter de faire du mal aux animaux (NDT: par souci de justice et/ou de compassion). Pourquoi voudrais-tu faire du mal aux animaux simplement parce que quelqu’un a été brusque avec toi ? Je ne dis pas que quiconque devrait être brusque avec toi, ce n’est pas justifié. Mais ne laisse pas cela influencer ton opinion.

53 Les vegans sont fermés d’esprit

La plupart des gens ne sont pas nés vegan. Je ne suis pas né vegan. J’ai été élevé dans l’ignorance de ce qui se passe dans l’élevage, surtout au niveau de la production d’œufs et de lait. Quand j’ai pris connaissance de cela, j’étais ouvert d’esprit, et j’ai pris mes responsabilités. Et je continue à le faire aujourd’hui. Le véganisme a tout à voir avec le fait d’être ouvert d’esprit, plutôt que d’ignorer ce qui se passe et de penser qu’on est irréprochable.

54 J’ai lu un article sur un couple de vegans dont le bébé est mort

La raison pour laquelle ce bébé est mort est la malnutrition. Le véganisme n’a rien à voir avec la famine ou la malnutrition. Ce n’est pas parce qu’une famille n’a pas pris soin de son enfant que cela concerne toute personne qui est vegane. De la même manière, il y a des non-vegans qui laissent leurs enfants mourir de faim. Cela n’a également rien à voir avec tous les autres non-vegans. Ce genre de récits fait sensation car les médias tournent cela comme ça les arrangent. Si un non-vegan laisse mourir son enfant de faim, on ne dira pas « Un mangeur de viande laisse mourir son enfant de faim ! » n’est-ce pas ? Mais si un vegan le fait, on en parle, même si ça n’a rien à voir avec le problème. Ils n’ont pas laissé mourir leur enfant de faim parce qu’ils sont vegans.

55 Hitler était végétarien

Il y a des preuves suggérant qu’il ne l’était pas. Mais prétendons qu’il était végétarien pour ton argument. On suppose ici qu’on devrait faire le contraire de tout ce que faisait Hitler. Ça n’a évidemment aucun sens. Hitler était ignoble, mais les crimes de ce dictateur n’étaient pas liés à son supposé végétarisme.

Qui plus est, pourquoi est-ce qu’on isole Hitler ? Si on examine le régime alimentaire de tous les dictateurs, tueurs en série, violeurs, et tyrans de l’histoire, la grande majorité mangeait des produits animaux. Donc si tu souhaites adopter le comportement inverse de ces criminels, pourquoi ignorer que presque tous mangeaient des produits animaux et te focaliser sur Hitler ?

56 Tu as fait euthanasier ton animal de compagnie donc tu l’as tué

Lorsqu’un animal souffre horriblement, et que tu peux constater que sa qualité de vie est réduite à néant, et qu’un vétérinaire t’annonce qu’il n’y a aucun espoir de guérison et que chaque moment de sa vie ne sera que misère, alors cela tombe sous le sens d’abréger ses souffrances sous anesthésie et avec une injection létale.

En comparaison, prendre un animal en pleine santé et de quelques mois et le tuer parce que tu as envie de manger son cadavre n’a aucun sens si tu prétends avoir de la considération pour les animaux. Il n’y a aucune comparaison à faire ici.

Imagine : tu souffres horriblement et tu sais que tu ne survivras jamais. Est-ce que tu envisagerais la mort ? Peut-être. Mais est-ce que tu trouverais une quelconque comparaison avec le fait qu’on t’abatte alors que tu es dans la force de l’âge, juste parce que ça plait à quelqu’un ? Non.

Oui mais certains animaux sont faits pour être tués, d’autres non

57 Il faut faire des tests sur les animaux pour être sûr que les produits de beauté ne sont pas dangereux

A notre époque, nous avons une connaissance plutôt solide de la chimie, la plupart des recherches sont en réalité superflues et continuent d’avoir lieu car des lois dépassées le requièrent. C’est essentiellement une bureaucratie ridicule qui perpétue ce qui est clairement immoral. Beaucoup de produits ne sont plus testés sur les animaux, certains pays ont totalement bannis les tests pour produits de beauté, et ce n’est pas un problème. Il existe des alternatives aux expérimentations animales.

58 Il faut faire des tests sur les animaux pour faire des progrès en médecine

Beaucoup de personnes aiment argumenter que X personnes mourront à moins qu’on ne fasse des expériences sur Y animaux, donc c’est justifié car la vie humaine est plus importante.

Ce n’est pas aussi simple que cela, car il existe des alternatives aux tests sur les animaux. Des entreprises comme Antidote Europe travaillent pour continuer la recherche, sans avoir à torturer, exploiter et tuer des animaux. (NDT: C’est même dangereux dans la mesure où le patrimoine génétique des animaux n’est jamais identique au nôtre, ce qui fausse/peut fausser les résultats)

Un autre débat : est-ce que l’expérimentation animale nous est utile, vu nos grandes différences avec les animaux non-humains ? Pour en savoir plus : http://www.huffingtonpost.com/aysha-akhtar/why-animal-experimentatio_b_3997568.html

59 Mais tu utiliserais des médicaments pour survivre ?

Il est fort probable que je le ferais car c’est une situation de survie. Menace-moi avec un fusil sur la tempe, je pourrais faire des choses que je jugerais immoral en temps normal, pour éviter d’être abattu. Cela ne rend pas pour autant l’acte moral en dehors de ces circonstances.

Autre hypothèse: si tu as une maladie et qu’il n’existe pas encore de remède : accepterais-tu de soumettre ton animal de compagnie à la torture et à la mort en vue de la recherche ? Ou dirais-tu qu’il n’a rien à voir avec cela, et que tu préfèrerais accepter ton sort que de le laisser subir des expériences horribles pour qu’on puisse éventuellement trouver un remède ? Personnellement, je refuserais. Mais heureusement, nous ne sommes pas dans cette situation car il existe des alternatives à l’expérimentation animale, telles que celles proposées par Antidote Europe.

60 Je suis un nihiliste. Je me fous de tout à part de moi

J’en doute fortement. Mais même si c’était vrai, une alimentation végétale a beaucoup d’avantages au niveau santé, et les produits animaux sont liés à toutes sortes de problèmes de santé. Par ailleurs, l’élevage n’est pas durable et devra éventuellement disparaître car la population humaine ne cesse de croître, c’est tout simplement  illogique de nourrir des milliards d’animaux en plus de la population humaine. Nous n’avons pas l’espace pour. La surpopulation de ces animaux nuit à l’environnement, empoisonne les eaux avec le lisier, et relâche des tonnes et des tonnes de gaz à effet de serre. Donc cela t’affectera directement, peu importe ton prétendu égoïsme.

61 Oui mais tu nourris tes animaux de compagnie avec de la viande

Peu importe avec quoi une personne choisit de nourrir son animal de compagnie, cela n’a absolument rien à voir avec ce qu’elle choisit elle-même de manger, et avec ce qu’elle choisit de boycotter.

Il y a deux manières d’aborder cela. Si tu penses que ton animal de compagnie n’a pas besoin de viande pour survivre, et qu’il existe des alternatives qui lui permettraient de vivre en bonne santé, alors cela tombe sous le sens de le faire. Mais si tu penses qu’il est totalement indispensable de lui donner de la viande, alors pour prendre soin de cet animal il faudrait que tu le fasses (NDT: ou que tu t’en sépares, ce que peu de personnes seraient prêtes à faire).

D’un point de vue fondamental, ces animaux domestiques sont mis au monde pour notre plaisir, et une fois nés, ils peuvent créer une demande sur l’industrie de la viande. L’élevage de ces animaux est le cœur du problème. Cela devrait cesser, et j’encourage les gens à ne jamais acheter d’animal chez un éleveur (NDT: et plus généralement à ne pas acheter d’animaux). Adoptez dans un refuge. De cette manière, vous ne contribuerez pas à la surpopulation d’animaux domestiques ayant besoin d’un foyer.

62 Il y a des guerres dans le monde / des gens meurent de faim

Les guerres et la famine sont des choses terribles, mais elles ne se résoudront pas par ton financement de l’exploitation animale, et donc j’ai du mal à voir le rapport. En fait, vu qu’on a besoin de bien plus de récoltes et de ressources en général pour nourrir le bétail, on pourrait avancer que c’est un acte de gaspillage et donc plus nocif envers ceux qui meurent de faim, et qu’utiliser les ressources de la terre de cette manière absurde aggrave le problème.

63 Oui mais les ateliers clandestins et l’exploitation des esclaves

Financer l’exploitation animale n’aide pas les personnes prises au piège de l’esclavagisme, ou travaillant dans des ateliers clandestins. C’est un problème à part, et le fait que des gens financent l’esclavagisme ou les ateliers clandestins ne signifie pas que tu doives également financer l’exploitation animale. Mais, si tu es contre l’esclavagisme, cela tombe sous le sens d’également vouloir éviter de le financer quand c’est possible. Beaucoup de personnes semblent adopter l’attitude « plein de choses horribles se passent dans le monde, donc j’abandonne ». Cela n’aide personne. Il faut prendre nos responsabilités par rapport à nos actes, et trouver des alternatives où nous le pouvons, si nous sommes vraiment concernés par ces problèmes. On peut acheter des vêtements de seconde main, ou des produits technologiques de seconde main quand nous le pouvons, pour ne pas financer ces pratiques. On peut également acheter des objets fabriqués dans un pays où l’esclavage est illégal. Il faut se renseigner sur les sociétés offrant des conditions dignes de travail dans d’autres pays.

64 Les BD de Vegan Sidekick sont inexactes / choquantes

Les BD ne sont pas une représentation de chaque personne qui n’est pas végane. Chaque BD traite d’un argument particulier pour justifier l’exploitation animale que les vegans entendent et auquel ils doivent faire face, ou montre ce qui se passe dans l’élevage. Nulle part sur mes images je ne définis quelqu’un comme étant stupide ou cruel. Je montre simplement ce que certaines personnes disent, et la manière dont certaines personnes défendent ce qui se passe. Si tu penses que ce qui se passe dans l’élevage est stupide et cruel, alors c’est à toi qu’il revient d’arrêter de cautionner cela. Si tu n’as jamais dit ou pensé quoi que ce soit de représenté dans mes BD, alors elles ne parlent pas de toi. J’ai des amis qui ne sont pas vegans, ils suivent ma page, comprennent ce que je veux dire, et ne se sentent pas offensés. Et ils comprennent que mes images tentent de montrer l’absurdité de la défense de l’exploitation animale.

Oui mais ça ne nuit pas aux animaux de les tuer

65 Oui mais il y a d’autres moyens de promouvoir le véganisme, tes BD sont inefficaces.

Les BD Vegan Sidekick sont des dessisn simples et accessibles destinés à faire rire les gens et les amener à reconsidérer leur position. Certaines personnes ne trouveront pas cela drôle, certaines personnes ne comprendront pas du tout. Il n’y a pas de forme de militantisme qui soit 100% efficace : si cela existait, alors tout le monde serait occupé à faire cela. Je sais que ces BD ont un impact, car je n’arrête pas de recevoir des messages de personnes me disant qu’elles sont devenues vegan après avoir réellement réfléchi sur le sujet depuis qu’elles ont vu mes BD.Mais plus important : si tu n’es pas vegan et que tu connais la meilleure manière pour faire passer le message : alors dis-moi simplement ce que je dois dire, je te le dirai, et ensuite tu deviendras vegan n’est-ce pas ? 🙂

Publicités